MOF_Collège_Aimé-Cesaire

Six Meilleurs Ouvriers de France au collège Aimé-Cesaire

Revue de presse, Transmission Commenter

Le progrès – Vaux-en Velin du 11 Mars 2012, article de Victor Vaissade.

Orientation : Hier, six Meilleurs Ouvriers de France (MOF), étaient en visite au collège Aimé-Césaire afin de présenter leur métier aux élèves.


Au premier plan, les six MOF avec leur médaille (Dominique Pasinetti, MOF Modeleur mécanicien bois en 1976 et maquetiste designer en 2011 ; Nicolas Salagnac, MOF graveur médailleur en 2000 ; Marie-Claude Dumonceau, MOF esthétique en 1991 ; Robert Kohen, MOF coiffeur homme en 1986 ; Michèle Wolff, MOF photographe en 1994 ; Christian Janier, MOF Fromager affineur en 2000, Président des MOF du Rhône
. A droite, jean-Louis Baglan, directeur académique du Rhône. Photo Victor Vaissade

À partir de 14 heures et cela pendant une heure et demie, chacun des six professionnels consacrait du temps avec une classe de 5e, afin de leur présenter leur métier et leur donner goût à leur passion. Cette expérience est organisée dans le cadre du Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF), nouvelle procédure pour l’orientation au collège.
« C’est une très belle initiative. Les MOF ne vont pas parler de leur métier dans le détail mais montrer qu’on peut à la fois travailler et se faire plaisir », précise Caroline Millous, pour la Mission école-entreprise (MEE), dont l’objectif est « d’ouvrir le monde de l’entreprise au scolaire et d’essayer de tisser des partenariats entre les deux. » Présent à cette occasion, Jean-Louis Baglan, directeur académique du Rhône, revient sur l’importance de cette initiative : « Je suis très content qu’un collège puisse accueillir des MOF afin qu’ils parlent aux élèves. J’attache beaucoup d’importance aux relations école-entreprise. »
Jean-Louis Baglan insiste sur le choix de l’établissement : « Ce collège est marqué par une population qui s’oriente massivement vers la voie professionnelle. C’est important que des MOF s’investissent, eux qui représentent l’excellence, Cela montre aux élèves que l’excellence leur est aussi accessible, c’est un symbole fort. »
Comme le dit Christian Janier (MOF fromager et président des MOF du Rhône) : « C’est avec plaisir que nous sommes ici, car cela fait partie de nos devoirs, en temps que MOF, d’assurer la transmission du savoir. »

200 métiers représentés
Christian Janier, est l’un des MOF fromager et président des MOF du Rhône. Il explique leur présence au collège : «On n’est pas là pour dire qu’on peut se réaliser à travers un travail. Nous voulons amener les jeunes à avoir un autre regard sur le monde professionnel.»
Christian Janier revient sur le diplôme de MOF: « Il existe depuis 1924. Nous sortons de la 24e édition. Environ 200 métiers sont représentés et sont divisés par groupe, classe, et enfin, option. »
Le MOF précise : « Il y a très peu de contraintes pour participer. Les participants ont 18 mois pour réaliser la pièce demandée par le jury. Les MOF sont reçus par le président de la République.»
Christian Janier insiste sur l’importance de ce titre : « C’est une reconnaissance par ses pairs, et pour des métiers où le diplôme peut être faible, ça permet une élévation morale et professionnelle. »

Catherine-Durand-Principale-du-collège« L’expérience sera renouvelée, c’est sur ! ». Catherine Durand Principale du collège

La visite des Meilleurs ouvriers de France (MOF) s’inscrit dans la nouvelle procédure d’orientation PDMF (Parcours de découverte des métiers et des formations) qui date de 2008. Le but est de travailler l’orientation dès la 5e, pour leur montrer que le collège n’est pas une fin en soit, plutôt que les prendre de court en c’est la première fois dans le Rhône (à cette échelle), que des MOF viennent dans un collège. L’expérience sera renouvelée, c’est sur ! Au niveau des avantages que l’établissement peut tirer de cette visite, on le fait parce qu’on sait que cela a un impact certain pour les élèves. Ça montre aussi que l’établissement est dynamique. J’espère que ça permettra à d’autres établissements de faire ce genre d’expérience.

Laisser un commentaire